Aller au contenu - Aller au menu principal - Aller au sous menu - Aller au menu "Communiquons" - Aller aux liens divers - Aller à la recherche
Accueil >  Economie, Emploi, Enseignement Supérieur > Actualités« Agen est l’implantation naturelle pour accueillir l’extension de l’ENAP »

« Agen est l’implantation naturelle pour accueillir l’extension de l’ENAP »

Publié le 2 novembre 2016

Le campus de l'ENAP C’est par cette phrase que le premier Ministre, Manuel Valls en visite à Agen, le 6 octobre dernier a donné de bons espoirs à la candidature d’Agen pour accueillir l’extension de l’Ecole Nationale d’Administration Pénitentiaire.

Un programme d’investissement évalué à 40 M€ va être décidé dans les prochaines semaines par le Ministère de la Justice.

Le projet des élus locaux

Il y a quelques mois, Jean-Jacques Urvoas, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, annonçait un plan d’accroissement massif de nouveaux agents de l’administration pénitentiaire, induisant une augmentation de l’ordre de 50 % des stagiaires accueillis en formation à l’Ecole nationale d’Administration pénitentiaire (ENAP) entre 2020 et 2025.

Dès lors, une réflexion sur l’extension de l’ENAP a été engagée par l’ensemble des collectivités territoriales qui ont œuvré à son implantation à Agen dès 1993. Ce projet associe bien évidemment l’équipe pédagogique et technique de l’ENAP. Il vise à conforter la place de cet équipement en Lot-et-Garonne et ainsi éviter la création d’un deuxième site ailleurs qu’à Agen.

D&ecute;plier/ReplierPrésentation de l’ENAP

L’ENAP assure la formation initiale de l’ensemble des personnels pénitentiaires (après la réussite aux concours) répartis en cinq filières (personnels de direction, d’insertion et de probation, de surveillance, administratifs et techniques).

L’ENAP est également un lieu d’études, de recherche et de réflexion sur l’évolution et les enjeux des différents métiers pénitentiaires et sur l’exécution des peines.

L’ENAP en chiffres

  • 2 720 personnels formés par an dont 1 500 présents sur site simultanément (1 800 surveillants, 300 conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation, 200 personnels d’extraction judiciaire…)
  • 234 personnels permanents
  • un site 16 hectares
  • une capacité d’hébergement de 1 375 lits
  • une organisation pédagogique répartie sur un ensemble construit d’environ 20 000 m².

Le poids de l’ENAP dans le paysage local

En 20 ans de présence, l’ENAP est devenue un moteur économique local. En faisant corps avec la ville, l’agglomération et le département, l’ENAP, son personnel et ses stagiaires, participent au développement du territoire.

Par ailleurs, en accueillant chaque année plus de 2 700 stagiaires en provenance de toute la France, l’ENAP constitue un vecteur de promotion touristique important qu’il convient de préserver.

D&ecute;plier/ReplierUn projet d’extension parfaitement réalisable sur le site actuel

D’après le cahier des charges transmis par la direction de l’ENAP, un premier projet d’extension a été défini par tous les partenaires.

Sur le plan pédagogique, il apparaît pertinent de regrouper dans un seul et même site à la fois les métiers de la probation et ceux de la surveillance, pour enrichir encore davantage la qualité des enseignements divers dispensés par l’établissement agenais. L’esprit « campus » serait ainsi conservé.

Sur le plan technique, ce projet veille à intégrer l’école et son extension future dans une enceinte clôturée et totalement sécurisée.

De plus, la maîtrise effective, par les collectivités locales, du foncier et des bâtis existants est une raison supplémentaire de privilégier l’extension du site agenais, garantissant ainsi une réalisation du projet dans des délais rapides et à coûts maîtrisés car optimisés.

Les réserves foncières à son extension existent déjà. Les accès au site ont été pensés et prévus pour une éventuelle extension et pour la création, promise en son temps, d’un quatrième village destiné à accueillir les stagiaires en formation.

La mutualisation des moyens administratifs, techniques et pédagogiques est également un argument de taille, car la création d’un autre établissement en France engendrerait un surcoût financier important, peu compatible avec les ressources contraintes du budget du Ministère des Finances.

L’extension du site actuel apparaît par conséquent comme le choix le plus cohérent et le plus rationnel.

Ce projet d’extension a d’ores et déjà été adressé au Garde des Sceaux. Il comprend, sur un espace total de 20 000 m² :

  • la création d’un nouveau bâtiment dédié à des salles de cours (2 400 m²)
  • la création d’un nouvel amphithéâtre de 350 places (600 m²)
  • la création de bâtiments d’hébergement pour 500 élèves et stagiaires supplémentaires à raison de 2 lits par logements, soit 250 logements
  • l’extension du centre de tir, des locaux de simulation et de sport (1 750 m²)
  • l’extension du restaurant pour une capacité supplémentaire de 250 couverts
  • la création d’un poste central d’information et de contrôle d’accès du public
  • la clôture du site pour être totalement sécurisé.

Une réalisation du projet dans des délais rapides

Si le projet d’extension est retenu par le Ministère de la Justice, la mise à disposition opérationnelle des locaux pourrait être assurée selon le calendrier défini, avec la possibilité de livrer certains espaces pédagogiques et locaux d’hébergement par tranches successives.

 Haut de page

Communiquons

Agglomération d’Agen
8, rue André Chénier – BP 90045
47916 AGEN Cedex 9
Tel. : 05.53.69.68.67
Fax. : 05.53.69.68.60