Aller au contenu - Aller au menu principal - Aller au sous menu - Aller au menu "Communiquons" - Aller aux liens divers - Aller à la recherche

Aller au travail

 

Qu’est-ce qu’un PDE ?

L’Agglomération d’Agen entame une vaste démarche de concertation en réunissant les partenaires locaux présents autour de la table dans le cadre de l’élaboration des scénarios de son PDU. En parallèle à cette démarche, l’AA souhaite mener une démarche partenariale avec les employeurs et leurs salariés. Le Plan de Déplacements des Entreprises (PDE) est l’outil de ce partenariat.

Un plan de déplacement d’entreprise parfois appelé plan de déplacements des employés ou plan de mobilité est un plan mis en place par un employeur pour inciter ses collaborateurs, ses clients et ses fournisseurs à réduire l’usage de la voiture individuelle au profit d’autres modes de transport moins polluants.

Lorsque ce plan de déplacement vise une administration, il est appelé plan de déplacement d’administration (PDA), mais obéit à la même définition qu’un PDE.

L’objectif principal d’un PDE est donc de faire progresser la pratique des modes doux et des transports en commun dans les déplacements domicile/travail.

9 PDE sur 10 se font en zone d’influence d’un Plan de Déplacements Urbains (PDU).

En effet, la loi de Solidarité et le Renouvellement Urbains (SRU) du 13 décembre 2000 impose aux autorités organisatrices des transports urbains (AOTU) des agglomérations de plus de 100 000 habitants d’encourager la mise en œuvre de PDE.

L’article 96 parle d’encouragement pour les entreprises et les collectivités publiques à établir à plan de mobilité et à favoriser le transport de leur personnel, notamment par l’utilisation des transports en commun et du covoiturage. Il ne s’agit néanmoins que d’un encouragement et non d’une obligation, ce qui entraine dans les faits des interprétations et des applications très diverses selon les AOTU.

Quelques chiffres…

Sur Agen, le taux d’usage du vélo est estimé à 5% de la populatin (topographie et climat propice à la pratique des deux roues).

L’objectif serait de passer de 5% à 10%

L’ADEME évalue le coût d’un trajet domicile/travail d’une distance de 3 km effectué 4 fois par jour soit 12km quotidiens à 200 €.

Dans les démarches PDE initiées en France, on retrouve certains éléments récurrents :

  • la réduction du nombre de places de parking mises gratuitement à la disposition des usagers ;
  • l’incitation à l’usage des transports en commun, grâce à une participation financière de l’entreprise au coût d’un abonnement mensuel ou annuel ;
  • l’incitation à l’intermodalité : voiture + transports en commun urbains, train + transports en commun urbains, train + vélo... ;
  • le prêt ou l’aide à l’achat de vélos et de matériel de sécurité (casque, antivol, ...) ;
  • la facilitation du stationnement sécurisé des vélos ;
  • la facilitation du covoiturage et de l’autopartage.

La mise en ouvre d’un PDE répond à une logique de développement durable, puisque les bénéfices sont à la fois d’ordre économique, social et environnemental :

Économique, car le PDE permet à l’entreprise de diminuer les coûts imputés aux transports et d’optimiser son fonctionnement à travers ses déplacements, donc d’augmenter sa productivité. Une telle démarche, responsable et citoyenne, est également un « plus » en termes d’image.

Social, car le PDE entraîne une diminution des frais de déplacements domicile/travail des salariés et améliore leurs conditions de travail et de transport (moins de stress et de perte de temps, plus de confort). Le PDE est aussi un outil de dialogue social dans l’entreprise.

Environnemental, car le PDE, en favorisant les solutions alternatives à la voiture individuelle et en maîtrisant les déplacements, permet de limiter les nuisances correspondantes (pollution atmosphérique, bruit), de réduire la demande énergétique et de récupérer des espaces publics notamment en diminuant le stationnement sur la voie publique.

Certaines entreprises se trouvant sur le territoire de l’Agglomération ont engagé des réflexions sur la mise en place d’un PDU ou PDA. Ainsi, elles cherchent à favoriser les alternatives à la voiture par la mise en œuvre de mesures simples et concrètes pour mieux circuler au quotidien lors des déplacements liés au travail des ses salariés.

Il s’agit notamment de la DDT, d’ERDF/GRDF, de la MACIF et d’UPSA.

Aussi, la démarche de ses entreprises sera facilité grâce a la mise en œuvre d’un service de location restant à définir dans le cadre de l’aménagement du futur pôle multimodal de la gare. Ce site réservera une capacité de stationnement minimale de 50 vélos.

 Haut de page

Communiquons

Agglomération d’Agen
8, rue André Chénier – BP 90045
47916 AGEN Cedex 9
Tel. : 05.53.69.68.67
Fax. : 05.53.69.68.60