Aller au contenu - Aller au menu principal - Aller au sous menu - Aller au menu "Communiquons" - Aller aux liens divers - Aller à la recherche

Toute une histoire

 

Hier

Corps de ferme de Trotte Lapin Nous sommes courant XIXème. La commune de Moirax voit naître au lieu-dit « Trotte-Lapin » un solide corps de ferme au cœur de ses terres boisées.

La famille Pujos y vivra un siècle durant et plusieurs générations de paysans s’y succéderont, vivant en quasi autarcie du dur labeur de la terre et de l’élevage, en ces temps où la mécanisation des tâches relevait du fantasmagorique (et où l’assistance des tracteurs et autres distributeurs de rations animales journalières n’effleurait encore aucun esprit, si avancé soit-il).

Alcée Pujos sera le dernier à travailler les terres au lieu-dit « Trotte-Lapin ». Mais les valeurs de la ruralité n’en couleront pas moins dans les veines de ses descendants. C’est assurément ce respect et cet amour de la nature qui conduiront son petit-fils à céder le bâti légué par ses aïeux à la Communauté des Communes du Canton de Laplume en Bruilhois « pour en faire profiter les enfants du Lot-et-Garonne ».

1999, le pari est lancé : il n’a pas fallu plus d’une visite pour inspirer aux élus acquéreurs ce que serait l’avenir du site.
Leur projet : aménager ce site afin qu’il devienne un espace de loisirs, un support de développement de la sensibilisation et de la découverte d’un environnement rural de proximité pour un large public, tout en préservant l’environnement et le caractère authentique des lieux.

Aujourd’hui

Il faudra plusieurs années pour peaufiner le projet, restaurer la ferme tout en conservant des témoins de la vie d’autrefois (évier en pierre, cheminée, mangeoires de l’étable, murs enduits de chaux, carreaux de terre cuite…), acquérir les terres alentours, rouvrir les milieux naturels et recruter du personnel.

Nombreux sont les amoureux de la nature qui se sont investis et œuvrent encore pour faire vivre et préserver ce lieu.

L’équipe est aujourd’hui en place et accueille chaque année près de 3000 enfants, venus découvrir la faune et la flore locales lors de sortie scolaires, avec les centres de loisirs ou en famille.

Ces sorties ont pour objectif d’initier les enfants aux secrets de la vie sauvage à la mare (ancien abreuvoir de la ferme), à la rivière (la Jorle), dans la forêt, les prairies, l’ancienne carrière d’extraction de calcaire… et réunissent les familles le temps d’un atelier de cuisine sauvage, de construction de nichoirs ou d’une promenade contée sous la lune.

Mais Trotte-Lapin est aussi un lieu partagé, où vous pouvez venir librement flâner, pique-niquer et vous promener et pourquoi pas mener vos propres enquêtes de terrain grâce aux panneaux qui jalonnent le parcours et à la « cabane aux indices » !

Demain

Nombreux sont les lot-et-garonnais qui viennent à présent trotter par ici, mais la gestion du site, dans le respect de la faune et de la flore n’est pas mise de côté pour autant.

Bien au contraire ! Le Conseil Général propose aujourd’hui l’intégration du site dans le programme des « Espaces Naturels Sensibles ». Cette labellisation nécessite la mise en place d’un plan de gestion sur 5 ans, visant à maintenir, voire à améliorer la biodiversité.

Concrètement, la collectivité s’engagera, par exemple, à :

  • mettre en place des diagnostics écologiques réguliers (afin notamment de mesurer l’impact de la fréquentation sur les espèces)
  • récréer des milieux naturels permettant d’accroitre la biodiversité (création d’un jardin potager géré raisonnablement, d’une prairie fleurie pour y attirer les pollinisateurs…)
  • améliorer l’accessibilité

De quoi satisfaire à la fois la nature et ses protecteurs alors venez-vous y ressourcer dès que bon vous semble !

 Haut de page

Communiquons

Agglomération d’Agen
8, rue André Chénier – BP 90045
47916 AGEN Cedex 9
Tel. : 05.53.69.68.67
Fax. : 05.53.69.68.60