La liaison aérienne Agen-Paris sauvée

C’est désormais la compagnie CHALAIR qui assurera, dès le 7 janvier 2019, 22 rotations par semaine entre Agen et Paris.

Outil indispensable pour le développement économique du territoire, la liaison aérienne entre Agen et Paris est maintenue grâce à l’investissement de l’Agglomération d’Agen, du Conseil Départemental et le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine avec la participation de la CCI et de la Chambre de Métiers.

Le classement de la liaison aérienne en ligne d’aménagement du territoire (LAT), permet à l’Etat d’intervenir à hauteur de 500 000 euros supplémentaires.

La partie n’était pas gagné tant il a fallu en effet défendre la ligne aérienne après une baisse de la fréquentation d’environ 20% due à une très forte dégradation de la qualité de service de la compagnie HOP.

C’est désormais la compagnie CHALAIR qui assurera, dès le 7 janvier 2019, 22 rotations par semaine entre Agen et Paris.

Des liaisons vers Lyon, via Limoges, et Nice sont à l’étude et pourraient voir le jour en 2019.

Une bonne nouvelle qui permet aussi de conforter l’activité aéronautique présente autour de l’aéroport.

Publié le 20/12/2018