Le label européen Cit'ergie récompense l'Agglo

L'Agglo d'Agen distinguée pour sa politique climat­-air-énergie ambitieuse

Ce 22 mai 2019, l'Agglo d'Agen a feté en l'obtention de ce la bel en présence de Patrick BUISSON, Maires de Bajamont, Membre du bureau de l'Agglomération d'Agen, délégué à l'Environnement, Développement durable et Énergies. Ce label a été officiellement remis en début d'année 2019, lors des assises de la transition énergétique à Dunkerque où 29 collectivités ont reçu officiellement le label Cit’ergie.

Paroles d’élu

 Dans ces périodes budgétaires contraintes, notre institution doit renforcer son approche développement durable. En effet, plus que jamais, la responsabilité pour nous élus de construire aujourd’hui un projet qui n’altère pas les possibilités de bien vivre demain doit être au centre de notre réflexion, de notre gouvernance...
A ce titre, nous avons entamé, en concertation avec les services opérationnels et les partenaires territoriaux, des réflexions concernant l’éclairage public et la performance énergétique de nos bâtiments pour réduire notre facture énergétique et augmenter notre production d’énergie renouvelable. 

Patrick Buisson,
Maire de Bajamont, membre du bureau communautaire,délégué à l’Environnement, au Développement Durable et aux Energies

Le label Cit’ergie

Cit’ergie est un outil de management des politiques énergétiques et un label européen destiné aux collectivités (communes et intercommunalités) qui souhaitent contribuer activement à améliorer leur politique énergie durable en cohérence avec des objectifs climatiques. La méthode s’appuie sur un catalogue de mesures standardisées (identification des points forts et des marges d’amélioration) prenant en compte les 6 domaines d’action suivant :

  • Planification du développement territorial
  • Patrimoine de la collectivité
  • Approvisionnement énergie, eau, assainissement
  • Mobilité
  • Organisation interne
  • Communication, Coopération, Participation

Pour chaque domaine, un potentiel d’actions est établi, en distinguant celles qui sont effectives de celles qui sont programmées dans les 4 prochaines années.    La collectivité est labellisée si plus de 50% du potentiel d’actions est atteint.  

Intérêt de la démarche pour la collectivité

Cit’ergie est avant tout une méthode. Le diagnostic réalisé sur la base du référentiel d’actions nous permet d’avoir une vision exhaustive de tout ce que peut faire la collectivité pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES). La feuille de route est élaborée en partant des domaines de compétence de l’Agglomération qui sont autant de leviers pour atteindre des objectifs réalistes.

C’est une démarche innovante qui s’appuie sur un travail transversal associant un grand nombre de directions et de services (plus de 17 services auditionnés pour la préparation du nouveau programme d’actions).

L’accompagnement par un conseiller Cit’ergie permet de soutenir et d’aider la collectivité à atteindre ses objectifs et à enclencher une dynamique d’amélioration continue (points d’étapes réguliers, obtention d’indicateurs de suivi, relai d’information sur les bonnes pratiques des autres collectivités).

L’Agglomération a par ailleurs intégré que la diminution des émissions de gaz à effet de serre est corrélée à une réduction des consommations de carburants fossiles, et donc à une baisse de la facture énergétique du territoire. 

La portée nationale du label (animation du dispositif par l’ADEME) permet à la collectivité de se situer par rapport à d’autres. A l’heure où l’on parle d’attractivité des territoires, la qualité du cadre de vie et l’engagement pour le développement durable sont devenus des arguments. 

Quelques actions dans les 6 domaines du label

DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL

L’Agglomération d’Agen a mis en place une plateforme de rénovation énergétique de l’Habitat : accompagnement technique et administratif (guichet unique) des particuliers lors de travaux de réhabilitation énergétique de leur logement, jusqu’à la réception des travaux.

Le parc de l’Agglomération d’Agen compte plus de 30 000 logements, dont plus de 50 % a été construit avant 1975, en dehors de toutes contraintes de performance énergétique. L’objectif est d’accompagner 665 logements jusqu’aux travaux sur les 3 prochaines années. Sur la base de 20 000 € par logement, les travaux sont estimés à près à 4,5 millions € par an en moyenne, réalisés à plus de 90 % par des entreprises locales.

PATRIMOINE DE LA COLLECTIVITÉ

Le parc d’éclairage public est composé de 20 000 points lumineux pour une consommation énergétique de 10 GWh/an. L’Agglomération prévoit de généraliser l’utilisation de la technologie LED et une modification de la gestion de l’éclairage (extinction complète ou réduction de tension, détection…). Les travaux seront réalisés dans le cadre d’un contrat de performance énergétique. La réduction des émissions de GES (corrélée aux économies d’énergie) sera de l’ordre de 30 % minimum.

APPROVISIONNEMENT EN ÉNERGIE, EAU ET ASSAINISSEMENT

L’Agglomération a fait l’acquisition de l’incinérateur des ordures ménagères implanté sur son territoire (27 000 t/an). Pour répondre à l’objectif de la loi de transition énergétique, il est nécessaire d’augmenter sa performance énergétique à 60 %. Aussi l’incinérateur sera-t-il équipé avant 2020 d’un générateur électrique (75 % des besoins de l’usine couverts). La collectivité a réalisé en parallèle une étude de faisabilité pour la création d’un réseau de chaleur de 13,6 km, alimenté par l’incinérateur.

MOBILITÉ

Suite à une prise de conscience des impacts de la qualité de l’air sur la santé (3ème cause de mortalité en France), l’Agglomération a remplacé ses anciens véhicules de service diésel. Aujourd’hui sur un parc de 322 véhicules,65 sont à énergie alternative (100 % électrique, hybride ou GNV). Par ailleurs, le territoire a déployé 35 bornes de recharge électrique sur le domaine public financées par l’ADEME).

ORGANISATION INTERNE

En termes de gouvernance, il existe plus de 18 commissions au sein desquelles sont représentées toutes les communes. Chacune est présidée par un des maires qui a délégation pour les animer. Elles se réunissent à des fréquences diverses, entre deux et six fois par an. Elles émettent des avis qui sont annexés aux décisions ayant trait à la programmation et au financement des actions.

La commission « Développement Durable » suit et pilote le programme d’actions Cit’ergie. Certains sujets sont traités en commissions mixtes.

COMMUNICATION ET COOPÉRATION

L’Agglomération a signé une convention de partenariat avec la Chambre d’Agriculture pour notamment le développement de l’approvisionnement des cantines en produits locaux, et la recherche de sites naturels pour la mise en place de mesures de compensations écologiques suite à la construction d’infrastructures routières. La collectivité financera un document de vulgarisation des résultats d’une étude sur l’adaptation des grandes cultures au changement climatique.

En vidéo

Le label Cit'ergie pour l'Agglo

L'Agglomération d'Agen distinguée a obtenu début 2019 le label européen Cit’ergie récompensant sa politique politique climat­-air-énergie ambitieuse.

Publié le 23/05/2019