Signature du Contrat Local de Santé de l’Agglomération d’Agen

Mieux coordonner les politiques de santé pour réduire les inégalités d’accès à la santé et aux soins

Ce mardi 3 décembre 2019, l'Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine, l'Agglomération d’Agen, la Préfecture de Lot-et-Garonne, le Département de Lot-et-Garonne, l'Education Nationale, le Centre Hospitalier Agen-Nérac, le Centre Hospitalier Départemental « La Candélie », la clinique Saint-Hilaire, la clinique Calabet,  la Caisse Primaire d'Assurance Maladie de Lot-et-Garonne, la Mutualité Sociale Agricole de Dordogne et Lot-et-Garonne, la Mutualité Française du Lot-et-Garonne et la mission locale de l’Agenais, de l’Albret et du Confluent ont signé le Contrat Local de Santé (CLS) dont le calendrier de mise en œuvre s'étend jusqu'en 2024.

Le Contrat Local de Santé

Le Contrat Local de Santé (CLS) est issu de la loi « Hôpital, Patients, Santé, territoires » du 21 juillet 2009. Il a pour objectif de construire avec l’ensemble des acteurs de santé, du social et du médico-social, un projet de santé adapté aux spécificités du territoire afin de conduire des actions qui répondent au plus juste aux besoins de ses habitants

La dynamique impulsée par la démarche de co-construction est garante d’une meilleure cohésion et efficacité des synergies territoriales en matière de santé. Elle permet de mettre en cohérence les objectifs du Projet Régional de Santé de l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine et les initiatives locales existantes en matière de santé, ainsi que les aspirations des collectivités territoriales.

Pour mémoire le Projet Régional de Santé Nouvelle-Aquitaine 2018-2028 est bâti autour de 5 grandes priorités :

  • Amplifier les actions sur les déterminants de santé et la promotion de la santé
  • Promouvoir un accès équitable à la santé dans les territoires
  • Renforcer la coordination des acteurs et améliorer les parcours de santé
  • Renforcer la coordination des acteurs et améliorer les parcours de santé
  • Renforcer la démocratie sanitaire et la place du citoyen acteur de sa santé et du système de santé
  • Soutenir et amplifier l’innovation au service de la qualité et de l’efficience du système de santé 

Le CLS concerne toute la santé en s’intéressant aussi bien à la prévention qu’à l’organisation des soins. Il doit définir certains enjeux prioritaires, identifier les thématiques transverses à traiter, et cela pour l’ensemble des champs, depuis la promotion de la santé jusqu’à l’aide à la réadaptation, en passant par l’offre de soins, l’accompagnement médico-social et la veille sanitaire.

Les champs d’application du CLS

Le Contrat Local de Santé couvre le territoire de l’Agglomération d’Agen, compétente en matière de développement local sur 31 communes.

En plus des 13 signataires, le CLS nécessite également la mobilisation de tous les acteurs du territoire.

La démarche a été présentée, le 15 mars 2019, au cours d’une réunion qui a rassemblé des professionnels et grands opérateurs de santé, des représentants des collectivités, des institutions et des associations intervenant dans le domaine de la santé, du social et du médico-social ainsi que de l’Institut de formation des professionnels de santé d’Agen.

D’avril à juillet 2019 : l’ensemble des acteurs se sont réunis en 4 groupes de travail pour décliner les 4 axes stratégiques validés lors du COPIL du 10 janvier 2019, en actions opérationnelles assorties d’un calendrier de mise en œuvre. 

Les 4 axes stratégiques du CLS

AXE 1 : faciliter l’accès aux soins et les parcours de santé

  • Objectif 1.1 : Maintenir les conditions favorables à l’installation et au maintien des professionnels de santé
  • Objectif 1.2 : Favoriser l’accès aux soins (soins spécifiques en EHPAD: dentaires, ophtalmo, étudiants, délais…)
  • Objectif 1.3 : Renforcer et poursuivre la coordination des acteurs en santé mentale sur l’Agglomération
  • Objectif 1.4 : développer les pratiques innovantes

AXE 2 : coordonner et développer les actions de prévention pour la santé 

  • Objectif 2.1 : sensibiliser aux enjeux de la vaccination et améliorer la couverture vaccinale
  • Objectif 2.2 : améliorer le taux de recours au dépistage des cancers
  • Objectif 2.3 : développer et coordonner les actions de lutte contre les conduites addictives

AXE 3 : renforcer les environnements favorables à la santé

  • Objectif 3.1 : promouvoir des politiques et des aménagements favorisant l’activité physique et la consommation d’une alimentation saine et équilibrée
  • Objectif 3.2 : améliorer la qualité de l’air (intérieur et extérieur) et l’environnement
  • Objectif 3.3 : favoriser l’intégration de la santé dans toutes les politiques publiques (PLUI, Habitat, Evaluation Impact sur la Santé…)

AXE 4 : développer une communication adaptée en terme de santé

  • Objectif 4.1 : partager les connaissances sur l’offre disponible sur le territoire (structures, dispositifs, actions)
  • Objectif 4.2 : promouvoir l’interaction entre les professionnels (rencontres territoire)
  • Objectif 4.3 : adaptées les stratégies de communication aux différents publics

Les « plus » du CLS de l’Agglomération d’Agen

Deux objectifs majeurs :

  • La prévention et la promotion de la santé 
  • La présence médicale et la politique d’attractivité du territoire 

La gouvernance élargie :

  •  Au niveau des signataires : les établissements médicaux rejoignent les signataires pour plus de cohérence stratégique
  •  Au niveau du comité de pilotage sont ajoutés : des représentants de la commission santé de l’Agglomération d’Age, des représentants des conseils de quartiers de la Ville d’Agen, des représentants des établissements médico-sociaux, des représentants des malades

Les termes du contrat : 

  • Une durée de 5 ans
  • Des objectifs opérationnels inscrits mais une liste d’actions non exhaustive pouvant être complétée selon l’évolution des besoins. 
  • Une attention particulière auprès des publics jeunes, fragiles et en perte d’autonomie 

Un travail collaboratif :

  • S’appuie sur une dynamique partenariale
  • Décloisonne les champs d’intervention et fait se rencontrer les acteurs du territoire
  • Développe les actions innovantes
  • Permet des actions en lien étroit avec les besoins du territoire 

Le calendrier de mise en œuvre : 2019-2024

Publié le 03/12/2019