Théo DARMAGNAC : récompensé au Prix National de l’Excellence Economique en STMG

Lycéen à Jean-Baptiste De Baudre d'Agen, Théo DARMAGNAC répond à nos questions sur l'obtention de ce prix

Théo entouré de ses parents.

Le jury national du prix Citéo-Banque de France-IEDOM de l’Excellence Economique en STMG s’est réuni le 17 janvier 2022, pour désigner les lauréats de ce concours 2021-2022.

Parmi les 4 200 lycéens engagés au sein de 29 académies, Théo DARMAGNAC, jeune lycéen de terminale au lycée agenais Jean Baptiste DE BAUDRE, arrive 5ème au niveau national.

Son parcours a débuté mi-novembre, dans l’académie de Bordeaux, où 179 lycéens de 15 établissements ont planché pendant quatre heures sur un sujet du programme d’économie à partir d’une documentation d’une dizaine de page.

C’est le 12 janvier 2022, dans les locaux de la Banque de France à Bordeaux, que Théo a reçu le 1er Prix Régional de l’Excellence Économique en Sciences et Technologie du Management et de la Gestion (STMG), se qualifiant ainsi pour la finale nationale.

Avant de partir pour Paris, où il recevra officiellement son prix dans les locaux de l’auditorium de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) de la Banque de France vendredi 25 mars 2022, il a bien voulu répondre à nos questions : 

Comment t’est venue l’idée de t’inscrire à ce prix ?
Je me suis inscrit au Prix d’Excellence d’Economie sur les conseils de ma professeure d’économie-droit. S’ensuit alors une longue série de préparation avec des cours supplémentaires au cours desquels on approfondissait la méthode et les notions économiques afin d’arriver le jour de l’épreuve (le 18/11/2021) le plus sereinement possible. 

Quel sujet as-tu choisi de mettre en avant ? Pourquoi ?
Le jour de l’épreuve, un dossier nous attendait, posé sur la table. Il contenait le sujet imposé : « les politiques fiscales et la lutte contre les inégalités » ainsi qu’une quinzaine de documents à partir desquels il fallait s’aider pour répondre à cette question. C’est un sujet qui m’a particulièrement plu dans le sens où il permet de traiter un problème d’actualité, les inégalités (quelles soit économiques ou bien sociales), et de voir qu’elles sont les actions mises en place par les différents organismes sociaux pour faire disparaitre et/ou à défaut atténuer ces inégalités. 

Que souhaites-tu faire après ton BAC ?
Après mon bac STMG (Science et Technologie du Management et de la Gestion), je souhaiterai intégrer le BUT Techniques de Commercialisation au sein de l’IUT de Bordeaux. Je suis attiré par cette formation par son côté professionnalisant qui permet ainsi l’acquisition de compétences reconnues et recherchées par les entreprises afin de contribuer à créer une offre répondant aux besoins du consommateur pour le satisfaire au mieux et le fidéliser. 

Que t’a apporté ce concours ?
Au-delà de la charge de travail supplémentaire et des efforts d’organisation que cela a demandé, la participation à ce concours m’a permis d’acquérir de la rigueur dans l’apprentissage de mes cours ainsi qu’une certaine autonomie dans mon travail. Mais ces efforts ont été récompensés : 1er de l’académie de Bordeaux et 5ème au niveau national, comme quoi rien n’est impossible.

Publié le 28/03/2022