Aéroport d'Agen La Garenne

L’aérodrome actuel est de catégorie C2, il est géré par le Syndicat Mixte pour l'Aérodrome Départemental (SMAD), un Syndicat Mixte créé en 1974, regroupant le Conseil Départemental de Lot et Garonne, la Communauté d’Agglomération d’Agen, la Chambre de Commerce et d’Industrie Territoriale 47 et la Chambre des Métiers et de l’Artisanat 47.

Arrêt de la ligne aérienne Agen - Paris

Le 18 juin 2020

Ligne aérienne Agen La Garenne  - Paris Orly : le SMAD réunion a pris acte de la décision de Chalair Aviation de résilier la convention de DSP.

Dans un courrier daté du 17 décembre 2019 la compagnie Chalair Aviation nous a fait part de sa volonté de résilier la convention de délégation de service public qui la lie au SMAD (Syndicat mixte pour l’Aérodrome Départemental d’Agen - La Garenne) et à l’État à l’issue d’un préavis de 6 mois et ainsi mettre fin à l’exploitation de la ligne Agen La Garenne – Paris Orly pour le 19 juin 2020. 

Cette demande de résiliation intervenait déjà dans un contexte de remplissages modestes au regards des objectifs fixés dans la convention de délégation de service public, d’une régularité dégradée depuis octobre 2019, et de résultats économiques décevants pour la compagnie. L’apparition de la liaison LGV aurait également détourné la clientèle potentielle de l’avion vers le train. 

Lors de la crise sanitaire, Chalair Aviation a néanmoins proposé de poursuivre l’exploitation de la ligne Agen La Garenne – Paris Orly, lors de la reprise du trafic aérien en s’affranchissant des obligations de service public, c’est-à-dire en effectuant une escale intermédiaire à Limoges et en réduisant la fréquence à 3 vols par semaine.

Cette proposition n’étant pas conforme à la convention de délégation de service public, et compte tenu des trop nombreuses irrégularités intervenues bien avant la crise du Covid, cette proposition ne pouvait pas être acceptée par les collectivités membres du SMAD dont le montant de leur contribution annuelle s’élève à près de 3 millions d’euros.

En conséquence, le SMAD, conjointement à l’État, a décidé de refuser la proposition de modification de l’exploitation des services aériens réguliers entre l’aéroport d’Agen La Garenne et celui de Paris-Orly et de rester sur la demande initiale de fin d’exploitation de cette ligne au 19 juin 2020. 

L’arrêt de la ligne aérienne Agen-Paris ne signifie pas pour autant la fin de l’aéroport d’Agen

En effet, l’accueil des avions privés français et étrangers (affaires, tourisme…) qui se posent à Agen La Garenne et l’entrainement de pilotes civils avec l’école de pilotage Airways ou militaires vont se poursuivre dans les mêmes conditions. 

Les vols sanitaires (SAMU, prélèvements d’organes et implants, évacuations sanitaires….) qui utilisent déjà notre plateforme seront développés.  

Parallèlement, l’activité des clubs locaux est maintenue : Aéro-club de l’Agenais, Vélivoles, Para club, aéromodélisme, constructeurs amateurs.

Par ailleurs, la desserte d’Agen sera une priorité et l’accès à Paris incontournable. Ainsi, les élus de l’Agglomération d’Agen vont se mobiliser pour rencontrer le président de la SNCF et celui du Conseil Régional pour obtenir des modifications d’horaire des trains en partance d’Agen, notamment le matin, afin d’améliorer les conditions permettant de réaliser un aller-retour dans la journée.

Dans un contexte de révision globale des modèles de mobilité sur le territoire, cette décision a été prise afin de répondre de manière responsable à une situation qui n’était plus tenable, ni techniquement et ni financièrement. 

L’Agglomération d’Agen et ses élus restent déterminés à poursuivre le développement de l’Aéroport d’Agen, véritable outil de développement économique pour les entreprises du secteur et plus largement pour le territoire.

Dernière mise à jour le 23.06.2020

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?