Plan climat énergie territorial

Le Plan Climat-Energie Territorial (PCET) a deux finalités : l'atténuation / réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre et l'adaptation au changement climatique.

1. Atténuation / réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre. Il s’agit de limiter l’impact du territoire sur le climat en réduisant les émissions de gaz à effet de serre dans la perspective de diviser par 4 les émissions d’ici 2050.

2. Adaptation au changement climatique. Il s’agit de réduire la vulnérabilité du territoire puisqu’il est désormais établi que les impacts du changement climatique ne pourront plus être intégralement évités.

Processus Cit’Ergie

Afin de réaliser son Plan Climat-Energie Territorial, l’Agglomération d’Agen utilise la méthode Cit’ergie et vise l’obtention d’un label d’excellence sur sa politique énergétique et climatique.

Depuis 2003, le label Cit’ergie récompense les collectivités qui sont engagées dans une politique de l’énergie au niveau de leur territoire. Au total, 417 collectivités européennes sont labellisées et 848 collectivités sont engagées. En aquitaine, l’Agglomération d’Agen s’est engagée dans le processus en même temps que Bordeaux, Pessac et la Communauté Urbaine de Bordeaux.

La politique énergie-climat de l’Agglomération a été réalisée en 2012 lors de 6 réunions de travail thématiques qui ont réuni les élus et les techniciens.

Télécharger le diagnostic du Plan Climat-Energie Territorial

Energie

La facture énergétique de l’Agglomération

Pour exercer ses compétences, l’Agglomération consomme de l’énergie. La facture énergétique de l’Agglomération représente 25€ par habitant décomposé ainsi :

  • 1 150 000 € d’électricité essentiellement pour l’éclairage public
  • 410 000 € de gasoil notamment pour la collecte des déchets
  • 290 000 € pour le chauffage essentiellement des gymnases et de la piscine

L’objectif du Plan Climat-Energie Territorial est de réduire la consommation d’énergie de l’Agglomération pour un service rendu au moins équivalent.

L’éclairage public représente plus de 800 000€ de facture d’électricité par an. Pour réduire sa facture énergétique, l’Agglomération s’est engagée dans la rénovation des luminaires de ses communes de moins de 2000 habitants. Cela représentera une économie de 10 000€ par an. Une réflexion plus large sur la manière de s’éclairer a aussi été entamée. D’autres actions comme éteindre ou réduire la puissance des luminaires sur certaines plages horaires permettront d’aller plus loin dans les économies d’énergie.

Tous les services œuvrent pour diminuer la facture énergétique. La conteneurisation et l’achat de véhicules plus performants permet de diminuer notre consommation de carburant pour la collecte des ordures ménagères. Des travaux d’amélioration de nos bâtiments et de leur système de chauffage sont réalisés.

L’Agglomération travaille pour établir un plan d’actions sur 4 ans qui permettra de réduire notre consommation d’énergie et d’accompagner le territoire dans la maîtrise de l’énergie.

Climat

Vous pouvez consulter le bilan climatique de l’Agglomération qu’a réalisé l’ACMG :

Quel climat pour demain ?

On peut visualiser des projections climatiques réalisées dans les laboratoires français de modélisation du climat.

La qualité de l’air que l’on respire

Il faut savoir qu’Agen, Boé, Estillac, Layrac, Moirax sont des zones sensibles pour la qualité de l’air. Cela signifie que ces territoires sont sujets à des dépassements de valeurs limites réglementaires au niveau de certains polluants atmosphérique.

Dernière mise à jour le 18.10.2018

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?